La commande publique est un terme générique qui renvoie à l’ensemble des contrats (les marchés publics, les délégations de services publics, les contrats de partenariat public/privé) passés par les acheteurs publics ou privés (mais en lien suffisant avec le public pour justifier la compétence du juge administratif en la matière) pour satisfaire leurs besoins.

Les commandes publiques sont soumises à des règles, qui figurent dans le code de la commande publique. Ce texte se fonde sur les principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures. Ces principes permettent d’assurer l’efficacité de la commande publique et la bonne utilisation des deniers publics. Et ce pour éviter tout favoritisme, ou détournement des fonds publics. Ces principes découlent, selon le Conseil constitutionnel, de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789 (voir la page « droits de l’Homme et libertés publiques »).